Le tatouage japonais, un art à part

Fan des tatouages, vous aurez certainement entendu parler des tatouages japonais. Un assemblage magnifique de formes dont les contours ne sont pas encore cernés. Allons ensemble à la découverte de cet art hors du commun qu’est le tatouage japonais.

Qu’est-ce que le tatouage japonais ?

Communément appelé l’irezimu ou encore tatouage doigt, le tatouage japonais est une combinaison de formes et de traits recouvrant une partie du corps. Ces formes peuvent être tracées sur le cou, le bras ou encore le dos. Mais pour le japonais, chaque trait ou chaque forme tracée possède une signification bien définie.

A voir aussi : Pourquoi perdons-nous de la poitrine ?

Ce sont ces mêmes significations qui confèrent au tatouage japonais tout l’intérêt qui lui est porté. C’est bel et bien l’un des rares vestiges du monde. Avant qu’elle ne soit connue aujourd’hui de tous, le tatouage japonais était utilisé par les aïnous. Selon l’histoire, pour des raisons quelconque, mauvais esprit, esthétique et autres, ce groupe social se tatouais des singes sur le corps. Mais aujourd’hui, l’aspect social de la chose s’est carrément estompé.

Quels sont les motifs représentatifs du tatouage japonais ?

Le tatouage japonais est représenté généralement par plusieurs motifs distincts. Parmi ces derniers, on peut citer : le tatouage du dragon japonais, c’est le tatouage le plus reconnu du pays. Mis à part ce motif, il existe également les tatouages représentés par le Tengu, Kappa, les Fujin et Raijin ou encore mieux le tatouage de Kirin et Bakou. Le tatouage geisha, le tatouage Foo Dog,le tatouage de carpe ko, le tatouage Phoenix japonais… Ce sont autant de motifs pour cet art hors du commun.

Lire également : Découvrez l'incroyable histoire de la marque Ralph Lauren

Quelles sont les couleurs représentatives du tatouage japonais ?

Plusieurs couleurs peuvent être agencées pour vous donner l’aspect que vous désirez pour votre tatouage. Le rouge est l’une des couleurs les plus vibrantes utilisées pour le tatouage japonais bras. C’est sans doute une couleur immédiatement percutante du domaine. Le bleu quant à lui est une couleur déjà populaire au niveau du style vestimentaire japonais.

Il est souvent porté un peu partout et les costumes sont vendus dans différentes nuances. Le noir est la couleur principale du tatouage japonais bras. Le lettrage à partie de cette couleur est le plus souvent réalisé à l’encre noire et associé au mystère pathétique ou au deuil. Le blanc quand à lui est une couleur populaire et surtout au Japon. Cette couleur peut représenter le deuil et la mort, à la fois. Dans l’autre sens, il affiche la pureté, la paix et l’honnêteté de l’esprit humain.

Le rose reste une couleur féminine. On l’associe au pouvoir féminin, à la beauté et à la bonne santé de sa gente. Enfin, le vert représente la nature et la vie. Tout le contraire du blanc. Au Japon, il est aussi confondu à l’énergie et à la vitalité humaine. Cependant, si vous le souhaitez, les tatouages de couleur peuvent être représentés juste en blanc et en noir.

Quelles sont les limites du tatouage japonais ?

Il est vrai que les temps évoluent, mais jusqu’à ce jour les tatouages ne sont toujours pas admis au Japon. Les résidents porteurs de tatouage sont toujours obligés de cacher la leur. En dépit du fait que les tatoueurs du pays n’acceptent toujours pas la modernité des tatouages, ces origines sont également interdites.